ALGERAC est l’organisme Algérien d’accréditation.

Il a été créé par Décret exécutif n° 05-466 du 06 décembre 2005 (JO n° 80).
Il est régi par les lois et règlements en vigueur à l’administration dans ses relations avec l’Etat et est réputé commerçant dans ses relations avec les tiers.

ALGERAC est un établissement public à caractère industriel et commercial au sens du code de commerce Algérien.
L’organisme Algérien d’accréditation est placé sous tutelle du Ministre chargé de la normalisation (Ministre de l’Industrie et des Mines).

ALGERAC est administré par un Conseil d’Administration composé de trois (03) collèges paritaires sans dominance (Décret exécutif n° 14-270 du 28 septembre 2014 modifiant le Décret exécutif n° 05-466):
•    Quatre (04) représentants des pouvoirs publics ;
•    Quatre (04) représentants des organismes d’évaluation de la conformité ;
•    Quatre (04) représentants des associations professionnelles ou prestataires de services et de protection des consommateurs.

      Consulter la liste des membres du Conseil d'Administration d'ALGERAC (CA)


Les organes décisionnels d’ALGERAC sont :

1.Le comité des activités d’accréditation (C.A.A.) qui a pour principale mission, le suivi et l’évaluation des organes décisionnels (C.A.S).

      Consulter la liste des membres du Comité des Activités d'Accréditation d'ALGERAC  (CAA) 


2.Les comités d’accréditation spécialisés (C.A.S) qui rendent les décisions relatives aux évaluations de la conformité selon les exigences et standards internationaux respectifs dans les domaines d’activité d’ALGERAC.

      Consulter la liste des membres des Comités d'Accréditation Spécialisés  (CAS)

3.La commission de recours (C.R) qui traite tout recours formulé par les organismes d’évaluation de la conformité.

      Consulter la liste des membres de la Commission de Recours d'ALGERAC  (CR)

Aller au haut