L’accréditation consiste en une attestation émise par une tierce partie et concernant un organisme d’évaluation de la conformité. Cette attestation apporte la démonstration formelle de la compétence de l’organisme à exécuter des tâches spécifiques d’évaluation de la conformité.
L’accréditation n’est pas seulement un facteur de promotion à l’exportation mais peut aussi se révéler 
un instrument au service des autorités publiques dont le rôle sur le terrain économique ne cesse d’évoluer.
Les dispositions réglementaires, prises essentiellement sur initiative des pays développés, mettent l’accent sur l’aspect de dérégulation des transactions commerciales, en privilégiant des mesures de contrôle préalables à la mise des produits sur le marché.
Contexte 
Les pays développés bénéficient actuellement des avantages commerciaux que leur confèrent 
leurs systèmes nationaux d’accréditation grâce à l’existence desquels ils jouissent d’un meilleur accès au marché.
Les pays en développement : qui ne possèdent pas de programmes nationaux d’accréditation ne peuvent pas faire totalement partie du système commercial international établi.

Aller au haut